La fabuleuse histoire de Ibn Battuta, le plus grand voyageur arabe

Les voyages d'Ibn Battuta

Ibn Battuta se nomme en réalité Abdallah Mohammed Ibn Abdallah Al Lawati At Tanji. Cet homme marocain d’origine berbère est considéré comme « l’un des plus grands voyageurs de tous les temps » puisqu’il a parcouru environ 120 000 kilomètres en 24 ans. Il a décidé de tout quitter pour partir à l’aventure à l’âge de 21 ans. Ses périples ont commencé en 1325 et se sont terminés en 1354.

Le premier périple d’Ibn Battuta

Au départ, l’intention d’Ibn Battuta était de faire un pèlerinage à La Mecque et y rester pendant des années. Finalement, il a pris goût au voyage et a décidé de parcourir plusieurs pays avant de se rendre en Inde. Il est donc passé par l’Afrique du Nord, l’Arabie, la Syrie, l’Irak, la Perse, le Yémen, Oman et le détroit d’Ormuz. En cours de route, il a dû renoncer à son projet et aller vers le Caucase puis la Russie. Il est resté quelque temps à Constantinople puis a pu rejoindre l’Inde en 1333 en passant par la Boukharie, le Turkestan et l’Afghanistan. C’est la première partie de son voyage.

La deuxième partie du voyage d’Ibn Battuta

Ibn Battuta est resté pendant 9 ans à New Dehli et a occupé la fonction de juge de paix et de notaire pour le compte du sultan Mohammed Ibn Toghlouk avant de prendre à nouveau la route en 1342. Sur la route qui l’a mené vers la Chine, son bateau a fait naufrage. Il a donc été obligé de rester quelque temps aux Maldives puis au Sri Lanka anciennement appelé Ceylan. Il était finalement arrivé en Chine en 1345 et s’est rendu à Canton et à Pékin. Rentré au Maroc en 1349, il repart aussitôt en Espagne et en Grenade. Ce n’est qu’en 1354 que son voyage a pris fin. Il est rentré définitivement à Tanger, sa ville natale, et exerçait la fonction de cadi jusqu’à son décès en 1377.

Le récit de voyage de ce grand voyageur arabe

Pendant son long voyage, Ibn Battuta a pu rencontrer beaucoup de personnes et découvrir de nombreuses cultures méconnues en ces temps. C’est pour cette raison que le sultan Abou Inân Faris lui a demandé de raconter tout ce qu’il a pu voir dans un récit de voyage avec l’aide d’Ibn El-Djozaï, son secrétaire. À l’achèvement de son livre Rihla, celui-ci est fort apprécié pour son immense richesse.

Jusqu’à présent, Ibn Battuta est considéré comme le plus grand voyageur du monde arabe. D’ailleurs, les voyageurs qui séjournent dans un hôtel à Tanger pourront demander aux hébergeurs l’endroit où ils pourront voir son portrait et obtenir plus de renseignements sur lui.

 

Français